Qu’est-ce que c’est ?

À quel moment consulter et pourquoi faire le choix d’une thérapie courte?

Vous avez vraiment envie de parler, de vous confier, d’être écouté(e) ?

  • parce que vous vivez un moment difficile, angoisse, déprime, maladie, deuil, séparation, échec,
  • vous vous questionnez sur vos choix de vie,  « ai-je fais les bons choix ? »,
  • ou parce que vous rencontrez des difficultés professionnelles, stress, perte d’emploi, épuisement,
  • ou plus simplement, vous voulez développer vos potentiels, vivre différemment, clarifier vos objectifs, choisir une nouvelle orientation, dans votre vie privée, ou dans votre espace professionnel…

La thérapie courte vous aide à vous sentir mieux rapidement.

Vous voulez évoluer, enrichir votre vie, aller vers un mieux être ?

La relation que nous allons instaurer dans le cadre de la thérapie courte vous permet de vous exprimer librement,  dans un cadre neutre, et de trouver dans vos propres ressources,  les moyens de mettre du confort dans votre vie.
Comment se déroule une thérapie courte?
Les rendez-vous sont individuels, durent 45 minutes, que ce soit en face à face ou en ligne, téléphone ou Skype.
Vous pouvez vous exprimer s
ur tous les sujets qui vous préoccupent.

Je suis une professionnelle de la relation d’aide, psychologue, aidée par mon analyse didactique.
Pour vous accompagner, je suis également certifiée en Interventions Orientées Solutions et en PNL.

Nous décidons ensemble du rythme des séances et c’est vous qui choisissez d’arrêter la thérapie courte lorsque vos objectifs sont atteints, ou de poursuivre, à la découverte d’autres aspects de vous même.

Psychologue, inscrite au registre ADELI et membre du SNPP, les consultations à mon cabinet vous assurent, en toute confidentialité et dans le respect de la déontologie de la profession, d’une écoute professionnelle et positive.

À propos de la déontologie

L’exercice de la profession de psychologue est protégé en France. Il est régi par un code de déontologie adopté le 25 mars 1996 par les principales organisations professionnelles. Son objectif est de protéger le public et les psychologues contre les mauvais usages de la psychologie et l’abus des méthodes qui se réclament de cette discipline sans y appartenir. Ce code pose le principe général des droits de la personne et la préservation de sa vie privée en garantissant notamment le secret professionnel.